CHIRURGIE : Le CHU Dijon Bourgogne réalise la pose d’une prothèse de poignet articulaire nouvelle génération

Share Button

Mardi 15 janvier 2019, les équipes médicales et soignantes du bloc ambulatoire et du Service de Chirurgie Maxillo Faciale, Chirurgie plastique et de la main, ont réalisé une première nationale : la pose d’une prothèse de poignet articulaire nouvelle génération, ou prothèse Motec®.
Conçue spécifiquement dans le but de fournir un poignet solide, stable, mobile et indolore, cette prothèse de poignet permet de minimiser le risque de luxation, d’ostéolyse et de descellement.

Sur un patient de 57 ans

Réalisée en ambulatoire sur un patient de 57 ans présentant un collapsus arthrosique post-traumatique, et donc un poignet droit raide et douloureux à l’origine d’une impotence fonctionnelle, cette intervention est une première du genre sur le territoire puisque la prothèse Motec® n’avait pas encore été posée en France.
Même si les prothèses de poignet classiques permettent une bonne mobilité au patient, l’impact sur l’os et la durée de vie demeurent parfois problématiques.
Avec un design innovant, et une amplitude articulaire fonctionnelle grâce à une articulation à rotule, cette nouvelle prothèse prévient le descellement des implants intégrés à l’os en évitant le transfert des forces de rotation. Des études récentes ont démontré un taux de survie de la prothèse d’environ 80 % à 10 ans de suivi chez les patients atteints d’arthrose.

«Une adaptation à l’anatomie du patient»

«La conception de cette prothèse est totalement modulaire, ce qui permet au chirurgien un maximum de flexibilité, et donc une adaptation à l’anatomie du patient», explique le Dr Alain Tchurukdichian, chirurgien de la main au CHU Dijon Bourgogne.

source : infos-dijon.com

Auteur de l’article : Pierre